Simulateur Autochoc (Testochoc) ( Test-choc)

Ligue Contre la Violence RoutièreCe simulateur est destiné à montrer l’utilité de la ceinture de sécurité en cas de choc frontal et ne cherche pas à reproduire un véritable accident.

La nacelle avec ses deux occupants correctement attachés monte sur une rampe et redescend de son propre poids. Le choc se produit à faible vitesse ( 7 km/h )…. Vitesse suffisante pour comprendre l’efficacité  de la ceinture de sécurité.

Ligue Contre la Violence RoutièreL’autochoc  permet de parler de l’énergie cinétique  et d’expliquer que la violence du choc est directement  liée à la masse et  à la vitesse au carré  ( Ec= 1/2MV² ). En  cas de choc frontal contre un obstacle fixe à 50 km/h, tout ce qui se trouve dans le véhicule est projeté vers l’ avant avec une force équivalente à 10 fois son poids. A partir d’ un choc frontal à 20  km/h, un passager arrière non attaché  peut se blesser grièvement ou être tué et blesser ou tuer  le  passager situé à l’avant. A la même vitesse, un passager avant sans ceinture est projeté contre le pare brise ou un élément de la carrosserie il risque d’être tué ou blessé grièvement. Il risque également d’être blessé  par l’airbag qui lui arrive en pleine face.

Interventions en Ecoles Primaires :

But : démontrer l’utilité de la ceinture de sécurité, ainsi que la nécessité  d’être assis sur un siège adapté. la vitesse du choc est  réduite à 3 km/h maxi. Les jeunes enfants sont assis sur un siège adapté à leur taille et à leur poids, soit un siège avec dossier, soit un réhausseur.

Une démonstration à petite vitesse (3km/h) est faite avec un poupon avant de faire monter les jeunes enfants sur l'autochoc

Une démonstration à petite vitesse (3km/h) est faite avec un poupon avant de faire monter les jeunes enfants sur l’autochoc

Qu’est-ce que le sous-marinage ?

Ligue Contre la Violence RoutièreSi l’enfant est de taille insuffisante, (moins de 1 m 40) et s’il est assis directement sur le siège de la voiture sans siège adapté, la partie ventrale de la ceinture de sécurité adulte est placée trop haut et repose sur l’abdomen zone molle et non sur les hanches qui pourraient retenir tout le corps. On observe que l’enfant glisse sous la ceinture ventrale c’est ce que l’on appelle le sous marinage. La ceinture s’enfonce profondément dans l’abdomen en faisant probablement éclater plusieurs organes pour finir c’est la tête de l’enfant qui retient le corps en fin de course en s’accrochant à la partie diagonale de la ceinture , au minimum il y aura coupure, mais il risque d’y avoir blessures au niveau des vertèbres.