En milieu scolaire

Projet pédagogique de la lcvr39

Petites sections de 3 ans à 7 ans :
APER : Enfant passager,  expliquer les règles de base, sur la ceinture, comment descendre de la voiture de quel coté etc.…
Utilisation possible de la voiture tonneau qui est mise en évolution avec un poupon non attaché dans un premier temps, et attaché ensuite.

CE2 à CM2  de 8 à 11 ans
Mêmes explications que pour les 3 à 7 ans mais plus détaillées
Utilisation de l’auto-choc léger sur position enfant (3 km/h), et explication sur l’utilisation des sièges enfants et des rehausseurs.

6ème et 5ème de 12 à 14 ans
Commentaires sur le nombre de tués et sur le nombre de blessés graves en France,
Discussion sur l’utilité de la ceinture de sécurité en voiture ou dans les bus,
Approche sur les effets du cannabis, les risques.
Utilisation de simulateur, soit la voiture tonneau soit l’auto-choc léger (soit les deux simulateurs)

4ème et 3ème   de 14 à 16 ans
Discussion sur le nombre de tués et de blessés graves, conséquences pour ces personnes.
Utilisation de la ceinture de sécurité. Risques liés à la vitesse. Effets de l’alcool (du point de vue sécurité routière). Effets du cannabis, risques encourus si contrôle. Les cyclomoteurs, débridage, utilisation du casque, assurance. La conduite accompagnée.
Utilisation d’un simulateur, soit la voiture tonneau soit l’auto-choc léger (soit les deux simulateurs).
Parcours avec lunettes alcoolémie.

2ème à terminale 16 à 20 ans
Idem 14 à 16 mais plus complet, plus permis probatoire, conducteur désigné, utilisation possible suivant le temps disponible d’un logiciel sur les comportements, d’un logiciel cannabis alcool, contrôle de la vision avec un appareil ERGOVISION dernière génération.
Utilisation des deux simulateurs : voiture tonneau et auto-choc léger
Parcours avec lunettes alcoolémie.

NB: Nous refusons d’utiliser les simulateurs sans donner d’explications préalables, nous refusons également de monter plusieurs fois les élèves sur ces simulateurs.

Description d’une intervention

Les intervenants sont tous des bénévoles de la Ligue Contre la Violence Routière (lcvr39)

Chaque  établissement scolaire établit le programme en fonction du temps disponible. Pour vous guider, nous vous proposons un exemple d’intervention basé sur la ceinture de sécurité (pour les Collèges et Lycées).

  • Durée : environ 1h
  • Nombre de participants : une classe entière
  • Nombre d’intervenants : 2 à 4 selon le nombre de simulateurs utilisés
  • Simulateurs : à la demande (Simulateur de retournement, Auto-choc léger)
  • Matériel : Ordinateur,  vidéoprojecteur,
  • Supports pédagogiques : Diaporama, logiciels alcool, comportements etc.

L’intervention commence par une présentation en salle d’environ 35 minutes à l’aide d’un vidéo projecteur et d’un Diaporama. Nous disposons de quatre  ordinateurs  portables et de trois vidéo projecteurs. Cependant, une salle pré-équipée d’un écran et d’un vidéo projecteur est la bienvenue.

milieu-scolaire-01Lors de cette présentation, on cite quelques chiffres sur l’accidentologie, les progrès effectués depuis 1972 (Amélioration chaine des secours, Amélioration des voitures, Amélioration du réseau routier, Prévention / Législation / Répression).
Viennent ensuite les explications sur la ceinture de sécurité (ce qu’il ne faut pas faire, ce qu’il faut faire) avec projection de vidéos de crash test relatifs au port de la ceinture.

 milieu-scolaire-02Bon usage de la ceinture 500x375Le Diaporama se termine avec la présentation de l’autochoc léger et du simulateur de retournement.

Les 25 dernières minutes se passent sur le terrain. Les élèves ont la possibilité de tester le (ou les) simulateur(s) mis à leur disposition.

Comme l’indique notre projet pédagogique, selon l’âge des élèves, le temps accordé et le souhait de l’organisateur, nous pouvons  aborder les sujets suivants :

  • Alcool (logiciel HDM, ou Simalc)
  • Les comportements : (logiciel du code Rousseau)
  • Parcours alcoolémie : lunettes alcoolémie
  • Film sécurité routière (pour les lycées)
  • Parcours avec fauteuils roulants
  • Comportements au volant
  • réactiomètre

Nous sommes à votre écoute pour en discuter. Contactez nous

L’accès aux simulateurs est interdit aux personnes ayant des problèmes médicaux (cardiaques, neurologiques, ou des problèmes aux cervicales, l’accès est également interdit aux personnes ne faisant pas la taille requise 1 m 40 ou ayant des problèmes de surpoids)